vendredi 25 mars 2016

[Ephéméride de Gugu] : 25 mars 1975

Est venu sans crier gare le moment de commémorer l'anniversaire d'un concert d'un intérêt fondamental. A nouveau, pour ceux qui suivent, il s'agit d'un quarante-et-unième anniversaire. Bel âge, du mitan de l'existence humaine, équidistant de la parfaite contingence qu'est notre naissance et de l'absolue nécessité qu'est notre mort (ou pour le dire beaucoup plus sérieusement : Tod !). Le mardi 25 mars 1975, Karl Böhm dirigeait le cinquième des sept concerts de la résidence des Wiener Philharmoniker au NHK Hall de Tokyo (les deux derniers furent dirigés par Riccardo Muti).
 Le programme, d'une grande profondeur conservatrice, nationale et spirituelle comme on ne la comprend plus, était le suivant : Mozart,W.A. Symphony No.41 in C "Jupiter" K.551
 Johann Strauß Jnr. Walzer "Rosen aus dem Süden" Op.388
 Johann Strauß Jnr. Annen Polka Op.117
Johann Strauß Jnr. Kaiserwalzer Op.437
Johann Strauß Jnr. Perpetuum mobile Op.257
Johann Strauß Jnr(with Joseph Strauß) Pizzicato Polka
Johann Strauß Jnr. Operetta "Die Fledermaus" -Overture
Johann Strauß Jnr. Tritsch-Tratsch Polka Op.214 
Wagner,R. Opera "Die Meistersinger von Nürnberg"(1868) -Prelude in Act.1.
Hélas, le prélude des Maîtres est ici manquant. A défaut, je poste celui du concert précédent, du 22 mars, donné en bis de la 1ère de Brahms.
Il s'est passé d'autres événements d'un intérêt fondamental lors de 25 mars.
Par exemple, en celui de 1436, le Pape Eugène IV consacrait l'église Santa Maria del Fiore, quelques jours après l'achèvement de son dôme par Brunelleschi.
En celui de 1655, Huygens découvrait Titan. En celui de 1977, Jacques Chirac était élu maire de Paris. Etc.
Autre chose à signaler en ce mardi 25 mars ? Pas vraiment. Le Roi Fayçal d'Arabie est assassiné, mais ce sont des choses qui arrivent. D'ailleurs, le dicton du jour était : «Si pour Notre-Dame le coucou n'a pas chanté, il est tué ou bâilloné.» Ce qui résume fort bien la situation.

Aucun commentaire: